Sam 12 juin 17h  Salle de Carbonnier

Duo piano / alto

Rodolphe Menguy piano / Nicolas Garrigues alto

 

PROGRAMME:

Robert Schuman (1810 – 1856)

Märchenbilder1op. 113 (1851)

Nicht schnell

Lebhaft

Rasch

Langsam, mit melancholischem Ausdruck

Franz Schubert (1797 – 1828)

Sonata Arpeggione pour alto et piano en la mineur D. 821 (1824)

Allegro moderato

Adagio

Allegretto

 

ENTRACTE

 

Johannes Brahms (1833 – 1897)

Sonate op. 120 no 1 en fa mineur (1894)

Allegro appassionato

Andante un poco Adagio

Allegretto grazioso

Vivace

Sonate op. 120 no 2 en mi bémol majeur (1894)

Allegro amabile

Allegro appassionato avec Trio : Sostenuto

Andante con moto : Tema con variazona ; Allegro

 

Rodolphe Menguy 

est un jeune pianiste français né en novembre 1997 à Paris. Il est admis à l’unanimité en classe de piano en 2015 au CNSMD de Paris où, après avoir obtenu brillamment son Master dans la classe de Denis Pascal, il étudie actuellement en Diplôme d’artiste interprète. Il y a également reçu les Prix d’harmonie et de contrepoint.

Durant son parcours artistique, Rodolphe a bénéficié des conseils de grands maitres tels que Michel Béroff, Bruno Rigutto, Jean-François Heisser, Hortense Cartier-Bresson, David Kadouch. Il a étudié la musique de chambre auprès de Claire Désert, Ami Flammer, Emmanuel Strosser.

Nommé Révélation classique de l’ADAMI en 2018, Rodolphe est Lauréat de la Fondation l’Or du Rhin ; il a participé à la promotion  Vivaldi de l’Académie Jaroussky et est Lauréat des concours internationaux Alain Marinaro, Claude Bonneton, FLAME.

Il s’est produit plusieurs fois en soliste avec orchestre et a été invité à de nombreux festivals : la Roque d’Anthéron, la Folle journée de Nantes, Pablo Casals, Tons voisins, Chopin à Bagatelles, Lisztomanias, les Soirées du Castellet.

Il a joué sur de nombreuses scènes telles que La Seine musicale, le Théâtre des Bouffes du Nord, le Château de Lourmarin, à la Salle Gaveau. Il a également participé à l’émission de radio « Générations France Musique, le live », au centenaire de la mort de Debussy au Ministère de la culture ainsi qu’au bicentenaire de la naissance de Chopin diffusé sur France Télévisions en 2010 en tant que « Jeune espoir ».

 

Nicolas Garrigues

Né en 1999, Nicolas entre à 16 ans au CNSM de Paris dans la classe de J.SULEM, après des études à Nice dans la classe de S.PENEVA, et un prix d’alto mention TB avec les félicitations du jury.
Très intéressé par la pratique collective, il est encouragé à participer, dès 10 ans, aux projets Sympho-New avec l’ORCPACA, et très jeune, il intègre l’OIJ de Monte Carlo.
Il a déjà été dirigé par des chefs tels que J-C.CASADESUS, M.STENZ, M.PINSCHER… et reçu les conseils de professeurs de renom  comme F.GNERI, B.WESTPHAL, T.MAZURENKO… lors d’académies internationales.
Lauréat de concours nationaux et internationaux, Nicolas a déjà eu l’occasion de se produire en soliste avec différents orchestres (Symphonie Concertante de MOZART, Trauermusik d’HINDEMITH, Concerto de BACH…).
Soutenu par des associations de sa région niçoise, Nicolas a également la chance de donner régulièrement des récitals avec des formations variées.